Bokken

Le bokken est un sabre en bois qui reproduit la longueur, la forme et la sensation d’un katana.

L’introduction du bokken

L’objectif de cette introduction est évidemment sécuritaire. En effet, lorsque les samouraïs s’entraînaient ils utilisaient au départ de vrais sabres (des katanas). Malheureusement la mortalité des élèves augmenta, si bien que l’on décida progressivement d’adopter le bokken. Cela permit en outre à des samouraïs de plus basse condition d’accéder aux écoles puisque l’achat d’un bokken était moins onéreux que celui d’un katana. Peu à peu, les samouraïs ne retinrent plus leurs coups tant et si bien que les fractures se multiplièrent à nouveau et que nombre de samouraïs furent estropiés ce qui fit à nouveau chuter les effectifs des koryus (= écoles anciennes de sabre).

Nombre d’écoles firent du bokken une arme spécifique et pas un simple substitut au katana, car le bokuto (= bokken) est très résistant. Ainsi le mythique Myamoto MUSASHI utilisait-il des bokkens plutôt que des katanas.

bokken musashi
Miyamoto Musashi

Description d’un bokken

Le bokken a généralement une longueur de 105 cm mais celle-ci varie en fonction des écoles (comme la longueur des katanas du reste).

 

bokken

 

Il est fabriqué dans un bois dur non résineux comme : le chêne rouge (Akagashi) ou blanc (Shirakashi), le chêne persistant, le chêne Holme, le néflier (Biwa), l’ébène (Kokutan), le Sunuke…

 

Il existe en outre différentes formes et courbures :

  •  les Koshi-zori bokken ont leur courbure plus près de la poignée.
  •  les Torii-zori bokken ont leur courbure plus au centre.
  •  les Saki-zori bokken ont leur courbure plus près de la pointe. Mais en aïkido il n’y a pas de courbure spécifique, donc inutile d’en chercher une en particulier.

 

Choisir un bokken

Il faut tenir compte lors de son achat :

  •  de la qualité du grain (fin, lisse, serré, aux nervures longitudinales ininterrompues)
  •  de l’absence de nœuds dans le bois
  •  de l’équilibre : le centre de gravité doit se situer dans le premier tiers du sabre.

 

L’utilisation du bokken en aïkido

En aïkido le bokken sert a travailler le maai (= la distance au partenaire). Autrement dit, on ne fait pas vraiment ce que beaucoup appellent “du sabre” mais on utilise cet instrument pour travailler ses techniques aïkido. En effet, O Sensei dans sa synthèse de aïkido s’est inspiré de techniques pratiquées au sabre. Donc utiliser le bokken, c’est retrouver et donc éclaircir les techniques de bases dans l’esprit du pratiquant.

O Sensei et son fils Kisshomaru Ueshiba à l’entrainement
O Sensei et son fils Kisshomaru Ueshiba à l’entrainement

 

C’est aussi apprendre à gérer sa distance par rapport à l’autre. Souvent les imprécisions sont augmentées avec la pratique du bokken et ce qui semblait juste à mains nues se trouve pris en défaut avec les armes. On parle d’aïki-ken pour désigner cette pratique. Enfin, notons qu’il existe aussi des katas “ken contre ken” (= kumi ken) et des techniques ken contre mains nues.

Publicités